Les roues

La jante

La jante conçue pour accueillir un pneu tubeless radial Michelin. Un moule en 6 parties permet de garantir la qualité géométrique et surfacique de la partie accueillant le pneu. Cette pièce maîtresse  est soumise a des contraintes élevées dues à la haute pression régnant à l’intérieur du pneu (7 bars), soigneusement modélisée et dimensionnée par des calculs par éléments finis sous Abaqus (la roue entière a été modélisée) elle est constituée d’un nombre important de couches de carbone pré-imprégné.

Les flasques

Les flasques constitués de plusieurs peaux de carbone englobant un pain de mousse. Cette structure en sandwich permet de bénéficier d’une grande rigidité est d’une grande résistance à la flexion pour un poids minimal. La mousse ROHACELL (fournie par notre sponsor EVONIK) utilisée est une mousse à cellules fermées, elle possède une grande résistance à la pression et au cisaillement et permet de réaliser des panneaux sandwich possédant un rapport résistance/poids incomparable. Là aussi un moule dédié en 4 parties permet de garantir la géométrie nécessaire à l’assemblage des flasques sur la jante.

Les moyeux

Les moyeux en aluminium (avants et arrières) accueillant les axes de roues ont étés légèrement revus par rapport aux anciennes roues et devraient permettre un montage/démontage des roulements plus aisé.

Les pièces en carbone pré-imprégnés sont fabriquées par assemblage de plis de carbone déposés directement dans le moule. Les pièces sont ensuite polymérisées sous vide à l’étuve, c’est ce qu’on appelle le moulage au sac ou Vacuum bagging en anglais.

Les différentes parties de la roue sont assemblées sur un support de centrage garantissant la parfaite coaxialité de l’ensemble. L’assemblage est assuré par collage structural grâce à une colle méthacrylate fourni par notre généreux partenaire SAMARO.


Responsive image