Présentation d’ORCA I


Not Rendered
Not Rendered

Ayant participé à son premier marathon en 1996, ORCA a hérité de tous lesenseignements tirés du développement d'ENVOL.


Ses dimensions :

  • Longueur : 2.80 m
  • Largeur : 0.90 m
  • Hauteur : 0.40 m
  • Masse à vide : 42 kg

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Moteur de 4 temps de 26 cm^3 développant 1.2 CV (depuis 1997)
  • Injection et gestion électronique intégrale du moteur
  • Chassis tubulaire en aluminium
  • Pneus spéciaux développés par MICHELIN
  • Coque en carbone développée en soufflerie (5 kg)
  • Roulements de précision développés par SNR
  • Roue libre spéciale sans frottements

Ses performances :

  • Vitesse max : 60 km/h
  • Performances enregistrées : 518 km/L, 534 km/L, 804 km/L, 946 km/L, 990 km/L (en 2000).

Présentation d’ORCA II


Le nouveau prototype ORCA II, conserve la géométrie générale de son ancêtre, tout en renouvelant presque intégralement les différentes parties le composant.

La coque d'ORCA demeure la même, bien qu'une étude réalisée en collaboration avec le département GMD de l'INSA de Lyon pour d'éventuelles améliorations ait été menée.

Not Rendered

Un chassis entièrement neuf a été conçu et réalisé pour recevoir la coque. L'encombrement et la géométrie reste donc les mêmes ; en revanche le carbone Nomex nid d'abeille a été substitué à l’aluminium.

Le moteur est complètement nouveau et inédit, puisque qu'il est conçu et réalisé par nos soins, pour répondre spécifiquement au besoin d'engins à faible consommation. C'est un moteur à injection piloté par un calculateur Haltech. Il possède deux arbres à cames en tête et un double allumage avec bobines jumeaux statique. En outre il intègre un dispositif de régulation thermique.


Not Rendered
Not Rendered

Le moteur est complètement nouveau et inédit, puisque qu'il est conçu et réalisé par nos soins, pour répondre spécifiquement au besoin d'engins à faible consommation. C'est un moteur à injection piloté par un calculateur Haltech. Il possède deux arbres à cames en tête et un double allumage avec bobines jumeaux statique. En outre il intègre un dispositif de régulation thermique.

Montage de l'ensemble bielle vilebrequin par dilatation thermique à l'azote liquide.

La transmission a été revue pour être simplifiée et fiabilisée. Elle ne comporte plus qu'un seul étage pour un rapport de réduction de 11,4.


Not Rendered
Not Rendered
Not Rendered

Responsive image